endométriose : 25 ans d'errance médicale 100 Tabou podcast
Santé Tous les épisodes

#5 Endométriose : 25 ans d’errance médicale

Amandine découvre qu’elle a, et qu’elle a toujours eu, de l’endométriose 25 ans après ses premières règles. Dans cet épisode, elle raconte tout son parcours pour vivre « normalement » avec des douleurs et autres symptômes. Elle donne aussi ses trucs et astuces pour essayer de palier aux inconvénients de la maladie.

Les remèdes

Tout d’abord, les médecins lui prescrivent une pilule, malgré le fait qu’elle soit contre ce mode de contraception, elle essaie. Ce n’est pas la solution miracle à laquelle elle s’attendait, ses douleurs sont toujours présentes.

Alors que le corps médical lui disait que c’était normal d’avoir mal pendant ses règles, Amandine cherche des solutions dans d’autres cultures. Notamment au Burkina Fasso où des médecins lui prescrivent des anti-inflammatoires. Malheureusement elle doit rapidement arrêter car c’est très mauvais pour son estomac.

Du côté des solutions naturelles, elle prend de l’huile essentielle de basilic. A la base pour réguler le transit, ses douleurs en sont diminuées. Aujourd’hui encore, elle en prend régulièrement. Avec le recul, elle se rend compte aussi que lorsque le sport faisait partie de sa vie de manière intensive, cela réduisait ses douleurs.

Le diagnostique

25 ans après ses premières règles, elle est prise de douleurs insupportables à l’intestin. Elle consulte son médecin mais doit insister fortement pour qu’il lui fasse passer des examens afin de trouver ce qu’elle a. C’est lors d’une radio qu’un professionnel de santé lui pose enfin les bonnes questions et l’oriente vers l’endométriose. Encore une fois, elle doit se battre avec son médecin généraliste pour qu’il lui prescrive les examens adéquats pour vérifier cette piste. Plusieurs mois se passent, ses douleurs sont toujours présentes au quotidien. Le diagnostique tombe enfin, c’est de l’endométriose.

L’après

Maintenant qu’elle sait ce qu’elle a, elle se renseigne et prend les choses en main. Elle va voir une naturopathe spécialisée en médecine traditionnelle chinoise,
une acupunctrice et fait du yoga. Toutes ces choses la soulagent pour des aspects différents de la maladie.

Son diagnostique est récent au moment de l’enregistrement de l’épisode, environ un mois seulement. Elle accuse le coup psychologiquement et reste positive pour la suite. Elle sait que si la maladie évolue dans le mauvais sens, cela pourra ne plus être compatible avec son emploi d’enseignante et de directrice d’école.

Côté maternité, elle a toujours pensé qu’elle ne voulait pas d’enfant mais maintenant que c’est potentiellement quelque chose qui lui sera imposé, elle se pose la question de savoir si c’est vraiment ce qu’elle veut ou pas.

L’endométriose est une maladie invisible, il n’y a pas de conséquences physiques extérieures. Elle n’est pas toujours reconnue et souvent très mal connue. Pourtant, elle est bien présente et implique de nombreuses déconvenues dans la vie des femmes qui en sont atteintes. Comme toutes les maladies chroniques, les femmes doivent faire des ajustements dans leur vie pour vivre avec. Selon le stade de la maladie, elle peut-être très handicapante et pourtant elle n’est pas encore assez considérée comme telle.

Références

Crédit musique : S-Coast

Si vous souhaitez témoigner ou si vous connaissez quelqu’un qui aurait quelque chose à dire, n’hésitez pas à nous contacter !

About the Author

Manon

Moi c'est Manon, je suis née et j'ai grandi dans la campagne Normande. Mais grâce à mes études j'ai eu la chance de vivre à Caen, Bordeaux, Chicago et aujourd'hui à Paris. J'ai de multiples passions : la pâtisserie, la photo, le podcast, les voyages et même les puzzles.

Au fil de voyages, de rencontres et de curiosité, j'ai découvert des sujets jamais abordés dans mon cercle familial et amical. Je me suis forgé mes avis mais je les garde beaucoup pour moi. Par contre, j'aime écouter et questionner les autres pour comprendre les leurs.

En 2018 je découvre le monde du podcast, j'en écoute beaucoup, énormément même. Je crée mon premier podcast en 2020 pour rencontrer, et discuter avec, des personnes qui ont changé de vie. Ca devient vite une évidence, j'adore ça, et j'ai plein d'idées !

En 2021 Jo me parle de 100 Tabou, j'ai un coup de coeur pour l'idée et la sensibilité de Jo. Alors c'est parti, je me lance avec elle.

Et la suite on va l'écrire ensemble.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *