grossesse extra uterine 100 Tabou podcast
Tous les épisodes Parentalité Santé Témoignages

#12 Grossesse Extra Utérine : une détresse peu connue

Retrouvez le podcast sur votre plateforme d’écoute préférée.

Dans cet épisode, Audrey nous parle de sa grossesse extra utérine dite “GEU”.

Comme beaucoup de femmes, elle ne savait pas ce que c’était. Audrey se retrouve alors complètement perdue, tant par manque d’informations que par le soutien psychologique inexistant du corps médical.

Qu’est-ce qu’une grossesse extra utérine ?

Une GEU est définie par toute grossesse qui s’implante et se développe en dehors du milieu normal de la nidation, c’est-à-dire en dehors de l’endomètre tapissant la cavité utérine. Ainsi, dans la grossesse extra utérine, l’œuf fécondé ne se fixe pas dans la cavité de l’utérus. Le plus souvent, il s’implante dans une trompe utérine et exceptionnellement sur un ovaire, dans la cavité abdominale ou dans le col de l’utérus.

Le diagnostic de grossesse extra utérine doit être rapidement fait, car spontanément l’œuf fécondé grossit. Au fil des jours, la trompe de l’utérus se distend, puis se rompt provoquant un saignement dans la cavité abdominale (risque d’infertilité ultérieure, et risque d’hémorragie interne). Il est important d’aller très vite consulter un médecin (généraliste par exemple). Ou de se rendre directement aux urgences les plus proches, si vous ressentez des symptômes comme ceux décrits ci-dessous dans cet article.

Le désir d’avoir un enfant

Pour commencer, Audrey ne souhaitait pas d’enfant. Mais l’envie se fait sentir peu à peu dans sa vie de couple. En Mai 2018, elle décide d’arrêter la pilule, son moyen de contraception à ce moment-là. Elle tombe rapidement enceinte, le mois suivant, la comblant de bonheur : “C’était comme sceller notre amour”. Jusque-là, le début de grossesse se passe normalement.

Un week-end en amoureux

Fin juin, Audrey décide d’organiser un week-end au Futuroscope en amoureux pour fêter leur anniversaire. Habitant à Strasbourg et le Parc se situant à Poitier, le couple avait 7h de route devant eux. Les premières douleurs d’Audrey se font sentir sur le trajet de l’aller. Une impression que ses menstruations arrivent (les mêmes douleurs). 

Le diagnostique

Au retour du week-end, le dimanche soir, ils décident d’aller aux urgences, car les douleurs s’intensifient. Audrey a peur de perdre son bébé. Après une première prise de sang, la gynécologue s’aperçoit que le taux de bêta-HCG est très bas alors qu’il devrait augmenter durant toute la grossesse. Elle fait alors une échographie et comprend que l’œuf est coincé dans l’ovaire droit (ce qui est plutôt rare) : Audrey réalise qu’elle perd son bébé. Elle fait une grossesse extra utérine.

Douleurs physiques et émotionnelles

La nouvelle est difficile à accepter pour le couple, sans parler des douleurs physiques qui sont toujours présentes pour Audrey. Elle ressent alors une perte : celle de son bébé.

“La nature est bien faite”

m’explique le médecin.

Le médecin lui explique que l’œuf n’est pas viable et qu’il vaut mieux le traiter pour l’enlever. Il décide alors de lui faire une injection de Méthotrexate. Chaque semaine, elle doit réaliser une prise de sang pour vérifier son taux de bêtaHCG pour vérifier que l’injection a bien fonctionné. Tout s’est finalement bien déroulé, et Audrey n’a pas eu besoin de revenir faire une deuxième injection. 

L’attente

À cause de cette injection de Méthotrexate, Audrey est obligée d’attendre trois mois avant d’essayer de nouveau de tomber enceinte (car cela pourrait causer des malformations à l’embryon). Elle n’a pas peur de retomber enceinte et elle est déterminée à devenir mère.

Aujourd’hui, Audrey est une maman comblée et ne regrette pas de s’être lancée dans cette belle aventure qu’est la parentalité.

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur son parcours de grossesse extra utérine, je vous invite à aller écouter l’épisode sur votre plateforme d’écoute préférée. N’hésitez par à nous faire un retour sur cet épisode et de nous posez vos questions, si vous en avez.

Crédit musique : S-Coast

Si vous souhaitez témoigner ou si vous connaissez quelqu’un qui aurait quelque chose à dire, n’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

About the Author

Marjolaine

Je suis Jo, née en octobre 1987,  j’ai vécu les 23 premières années de ma vie à Fontenay sous bois (94) en région Parisienne, pour ensuite plier bagage et m’installer près des montagnes Alpines à Grenoble en 2012. Je suis photographe culinaire et illustratrice.

Depuis toute petite, je me questionne sur notre société. Comment est-elle faite ? Pourquoi avons-nous des tabous ? Comment faut-il s’habiller ? Etc. J’ai toujours été à contre-courant, car je ne voulais ressembler à personne.

Encore aujourd’hui, j’ai beaucoup de questions. C'est en discutant avec d'autres que je me suis aperçue que je n'étais pas la seule. Mais lorsqu’il y a des tabous, difficile d’obtenir des réponses…

Fin 2020, j’ai rencontré Manon qui réalise ses propres podcasts. De fil en aiguille, nous avons beaucoup parlé et nous nous sommes aperçues que nous avions beaucoup de choses en commun, notamment les podcasts et les sujets de société.

La suite, vous la connaissez.

You May Also Like