Notre bilan après un an de podcasting 100 Tabou
A propos de 100 Tabou Tous les épisodes

#18 Notre bilan après un an de podcasting

Retrouvez le podcast sur votre plateforme d’écoute préférée.

Et oui, un an de podcasting déjà. Quelle aventure ! La nôtre certes, mais la vôtre également, car cette aventure n’aurait pas pu se faire sans vous. Et pour cela, on vous en remercie du fond du coeur. Cette année faite de rencontres, de témoignages poignants, d’histoires touchantes, tristes, drôles à été bien riche. Nous avons joliment évolué grâce à vous. Notre regard sur le monde est différent. Dans cet épisode, nous faisons le bilan après un an de podcasting en votre compagnie, au travers d’anecdotes et de ressentis. Nous avons également réussis à recueillir quelques retours de votre passage sur le podcast et cela nous a beaucoup touché.

Notre rencontre

Nous sommes en septembre 2020. Notre rencontre virtuelle est un peu flou, je dois dire. Mais ce que je sais, c’est qu’elle s’est faite pour la première fois sur Instagram, lors d’une formation que l’on avait en commun. Peu à peu, nos discussions, qui étaient plutôt dirigées vers la pâtisserie et l’entreprenariat ont finalement vite tourné vers le sujet du podcast. Manon avait déjà son propre podcast, Le Départ, qui parle de changement de vie par le biais de conversations à deux. Et je rêvais de créer le mien également. Autant vous dire que nos conversations furent de plus en plus tournées vers le sujet.

Notre complémentarité

Il faut savoir que nous sommes souvent en désaccord, mais ce n’est pas pour autant que l’on ne se comprend pas. Ce qui est génial, c’est que l’on arrive à discuter de sujet spendant des heures, en défendant notre point de vue, sans pour autant se prendre le bec. Nous sommes littéralement complémentaires, tant par notre caractère, notre énergie, que notre savoir faire. Un point sur lequel on se rejoint (bah oui, il en faut bien), c’est notre savoir être. Pour ce qui est du savoir faire, Manon est plutôt la technicienne du duo, tandis que je suis plus dans la création, et l’aspect visuel. Et cela nous convient parfaitement. Nous avons d’ailleurs pas mal de tâches en commun pour 100 Tabou (notamment les enregistrements, le mixage et la rédaction des articles).

La naissance de 100 Tabou

Il est né grâce aux menstruations. Je m’explique. Une phrase de trop que l’on m’a dite alors que je parlais de mes menstruations, sans complexe, en pleine rue. Alors, on m’a demandé de parler moins fort, parce que vous comprenez, c’est tabou ! Vous voyez où je veux en venir ? Un podcast sur les sujets tabous de notre société, quelle idée formidable ! J’en ai évidemment parlé à Manon, qui avait l’expérience de la construction et de la diffusion d’un podcast. Nous sommes en mai 2021,  lors de notre première rencontre, on en a reparlé. Je ne vous le cache pas, 2 semaines plus tard, nous avions le logo, le site internet et le compte Instagram de créés. Nous commencions dors et déjà la recherche de nos invité.e.s, et l’aventure à commencé.

Les épisodes qui nous ont marqué

L’épisode 2, où Louise raconte le suicide de sa soeur, fut très marquant pour Manon, faisant des cauchemars pendant quelque temps  après l’enregistrement. Elle n’a pu mixer l’épisode que quelques semaines après, lorsqu’elle s’est sentie mieux. Mais on vous rassure, Manon va très bien aujourd’hui ;-).

Pour ma part, ce fut l’épisode 8, où Haissia nous raconte son enfance traumatisante entre l’alcoolisme, la violence et les différents foyers qu’elle a eu. Je redoutais inconsciemment cet enregistrement, car c’est le seul que je n’ai pas réussi à préparer. Et finalement, il s’est très bien déroulé.

La suite, après 1 an de podcasting

Déjà, on continue le podcast, ça certain ! On est persuadé qu’il est d’utilité publique. Ensuite, comme tout projet, on aimerait pouvoir apporter plus aux gens qui témoignent, mais également qui écoutent les épisodes. Manon a alors pensé à la création d’un groupe d’échange et d’entraide sur les sujets qui passent dans 100 tabous. Que ce soit sur Facebook, Whatsapp ou autre plateforme, cela permettrait aux personnes d’échanger entre elles et de poser ou répondre aux questions.

Et si on parlait de Positiv’ Studio ?

Attention 100 Tabou continue, seulement son compte Instagram et Facebook se transforme pour laisser place à Positiv’ Studio qui est notre projet d’entreprise à Manon et moi.

Qu’est-ce donc ?

Un studio dédié aux entrepreneur.euses pour créer, développer leur podcast ou simplement les accompagner dans leur démarche. C’est pourquoi, le compte se transforme en Positiv’ Studio pour parler des podcasts en général et mettre au même endroit Le Départ, 100 Tabou et Vers Do. Mais également, pour vous donner plein d’astuces et de conseils en rapport avec le podcasting. Nous avons hâte de vous montrer tout ça.

Un an de podcasting riche en émotions

Le bilan de cette année, de cette première saison, est là. Ce fut une année riche en émotions, en bienveillance, mais également pleine de surprises, d’expériences et d’instructions. Nous avons hâte d’écrire la 2e saison. Nous vous donnons rendez-vous à la rentrée, lundi 5 septembre, pour un nouvel épisode. D’ici là, passez un bel été !

Crédit musique : S-Coast

Si vous souhaitez témoigner ou si vous connaissez quelqu’un qui aurait quelque chose à dire, n’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

About the Author

Marjolaine

Je suis Jo, née en octobre 1987,  j’ai vécu les 23 premières années de ma vie à Fontenay sous bois (94) en région Parisienne, pour ensuite plier bagage et m’installer près des montagnes Alpines à Grenoble en 2012. Je suis photographe culinaire et illustratrice.

Depuis toute petite, je me questionne sur notre société. Comment est-elle faite ? Pourquoi avons-nous des tabous ? Comment faut-il s’habiller ? Etc. J’ai toujours été à contre-courant, car je ne voulais ressembler à personne.

Encore aujourd’hui, j’ai beaucoup de questions. C'est en discutant avec d'autres que je me suis aperçue que je n'étais pas la seule. Mais lorsqu’il y a des tabous, difficile d’obtenir des réponses…

Fin 2020, j’ai rencontré Manon qui réalise ses propres podcasts. De fil en aiguille, nous avons beaucoup parlé et nous nous sommes aperçues que nous avions beaucoup de choses en commun, notamment les podcasts et les sujets de société.

La suite, vous la connaissez.

You May Also Like